logo univers maison

Vos animaux sont-ils en sécurité chez vous ? Attention à ces plantes d’intérieur qui sont mortelles pour eux !

ParMarie Davin

février 25, 2024
plantes d'interieur mortelles animaux compagnie

La cohabitation entre nos amis les plantes et nos animaux de compagnie n’est pas toujours idéale. Certains végétaux peuvent être nocifs, voire mortels, pour les chats et les chiens qui ont souvent tendance à mâchonner ou grignoter les feuilles et les fleurs dans leur environnement. Découvrez ici comment reconnaître les plantes d’intérieur dangereuses pour nos compagnons à quatre pattes et comment réagir en cas d’ingestion.

Les principales plantes d’intérieur toxiques pour les animaux

Parmi les plantes d’intérieur couramment présentes dans nos foyers, certaines sont particulièrement nocives pour la santé des animaux. Voici quelques plantes à surveiller :

  • Le philodendron : cette plante très populaire en appartement est également l’une des plus toxiques pour les animaux. Les cristaux d’oxalate de calcium qu’elle contient peuvent provoquer des irritations buccales, des vomissements et une détresse respiratoire.
  • Le dieffenbachia : aussi appelé “plante à serpents”, le dieffenbachia contient lui aussi des cristaux d’oxalate de calcium potentiellement dangereux pour les animaux domestiques. L’ingestion des parties végétales peut entraîner des troubles digestifs virulents et parfois même l’étouffement.
  • L’euphorbe  : cette plante d’intérieur succulente, également connue sous le nom de “plante du désert”, peut provoquer des réactions allergiques et des irritations cutanées chez l’animal s’il vient à entrer en contact avec son latex.
  • Le cycas : les chiens et les chats aiment parfois grignoter ces petites plantes décoratives très prisées pour leur aspect exotique, mais les graines de cycas sont extrêmement toxiques pour eux. En cas d’ingestion, il faut impérativement consulter un vétérinaire au plus vite.
  • Le muguet : si ce n’est pas exactement une plante d’intérieur, il est fréquent d’en avoir chez soi en pot ou en bouquet pour fêter le mois de mai. Il faut cependant savoir que l’ensemble de la plante (fleurs, feuilles, baies) est hautement toxique pour les animaux, qui peuvent être victimes d’insuffisance rénale en cas d’ingestion.

Comment prévenir les intoxications domestiques ?

Eduquer son animal

La première étape pour éviter tout accident consiste à enseigner à votre animal les limites à respecter en matière de cohabitation avec les plantes. Dès leur arrivée dans votre foyer, commencez à établir des interdictions, comme ne pas monter sur les meubles où se trouvent les pots de fleurs.

Protéger vos plantes des animaux

Ranger vos plantes dans des zones inaccessibles à vos animaux peut s’avérer être une solution efficace pour éviter tout risque de morsure ou d’ingestion. Par exemple, placez les plantes en hauteur sur des étagères ou suspendues au plafond.

Choisir les bonnes plantes

Une autre alternative consiste à privilégier les plantes d’intérieur inoffensives pour nos compagnons. Parmi elles :

  • L’asperge :
  • Le clivia ;
  • Le chlorophytum (aussi appelée “plante araignée”) ;
  • La capillaire.

En cas de doute sur la toxicité d’une plante, n’hésitez pas à demander conseil auprès d’un professionnel, tel qu’un vétérinaire.

ParMarie Davin

Marie Davin est une passionnée d'aménagement d'intérieur, d'optimisation d'espace, de travaux de rénovation et d’amélioration de l’habitat. Elle vous partage ses astuces d'entretien, de bricolage et de rénovation.