logo univers maison

La qualité de l’air intérieur, un enjeu majeur pour notre santé

Lorsqu’on pense à la pollution, on imagine souvent des rues bondées, des usines fumantes et des embouteillages. Or, l’air intérieur de nos maisons peut être jusqu’à huit fois plus pollué que l’extérieur. Cette découverte interpelle, d’autant plus que nous passons environ 90% de notre temps à l’intérieur. Des études montrent que cette mauvaise qualité de l’air peut causer des problèmes respiratoires, des allergies, des irritations… Il est donc crucial d’améliorer la qualité de l’air que nous respirons à la maison.

Les principales sources de pollution intérieure

  • Produits ménagers : Certains produits (détergents, désodorisants) peuvent émettre des composés organiques volatiles nocifs.
  • Matériaux de construction et d’ameublement : Les colles, peintures, vernis, meubles en contreplaqué ou aggloméré libèrent également des substances toxiques.
  • Chauffage : Les appareils non ventouses (chaudières, poêles à bois) rejettent des gaz brûlés dans la pièce.
  • Humidité : Un excès d’humidité favorise le développement de moisissures, bactéries et acariens.
  • Tabagisme : Le tabac est une source évidente de pollution intérieure.

Pourquoi aérer sa maison, même en hiver ?

Afin de purifier et renouveler l’air, il est indispensable d’aérer son intérieur en hiver. En plus de respirer un air plus sain chez soi, cela permet également de mieux chauffer et d’éviter la surconsommation. En effet, chauffer un air qui n’est pas renouvelé est plus fastidieux et consomme davantage d’énergie.

Lire aussi :  Attention ! Voici pourquoi il ne faut jamais mélanger ces produits de nettoyage

Astuce pour aérer sans refroidir son logement en hiver

L’idée est simple : ouvrir les fenêtres en grand mais de manière suffisamment brève (environ 5 à 10 minutes) pour limiter la perte de chaleur. N’hésitez pas à créer des courants d’air en ouvrant plusieurs pièces simultanément.

Pollution intérieure : comment passer à l’action ?

Aérer chaque jour

Pour renouveler l’air intérieur, il est impératif d’aérer sa maison tous les jours, y compris en hiver. L’opération doit être réalisée au moins 10 minutes par jour, idéalement matin et soir. Veillez à bien fermer les portes des pièces concernées pour éviter que le froid ne se propage dans toute la maison.

Entretenir régulièrement les appareils de chauffage et ventilation

Pour assurer une bonne qualité de l’air intérieur, il est important de procéder à un entretien annuel de ces équipements. Pensez à vérifier le bon fonctionnement des bouches et systèmes de ventilation mécanique contrôlée (VMC) et n’hésitez pas à remplacer les filtres si besoin.

Eviter les produits ménagers toxiques

Privilégiez des produits écologiques ou fabriquez vos propres produits d’entretien avec des ingrédients naturels comme le vinaigre blanc, le bicarbonate de soude ou encore le savon noir.

Choisir des matériaux peu polluants

Lors de l’achat de meubles, de peintures ou de colles, optez pour 2(Écolabel européen, Label NF Environnement…) qui émettent moins de composés organiques volatiles nocifs.

Maintenir un niveau d’humidité correct

Il est recommandé de maintenir un taux d’humidité compris entre 40 et 60 %. Pour y parvenir, utilisez des déshumidificateurs, assurez-vous que les pièces soient correctement ventilées et évitez de sécher le linge à l’intérieur.

Lire aussi :  Comment nettoyer efficacement vos appareils électroménagers noirs ? (et éviter les traces)

En adoptant ces quelques mesures simples au quotidien, vous pourrez profiter d’un air intérieur plus sain et préserver votre santé ainsi que celle de vos proches.

Marie Davin est une passionnée d'aménagement d'intérieur, d'optimisation d'espace, de travaux de rénovation et d’amélioration de l’habitat. Elle vous partage ses astuces d'entretien, de bricolage et de rénovation.

Comments are closed.