logo univers maison

Humidité chez vous : Ces signes qui annoncent un danger plus grave qu’il n’y paraît

ParMarie Davin

mars 12, 2024
humidité chez vous risques

En hiver, il est fréquent de chercher des solutions pour économiser de l’énergie tout en gardant une température confortable. Néanmoins, négliger le maintien d’un niveau d’humidité adéquat dans votre logement peut entraîner des problèmes bien plus graves qu’il n’y paraît. Dans cet article, nous aborderons les dangers potentiels causés par un niveau d’humidité trop élevé ou trop bas et les mesures à prendre pour maintenir un environnement sain.

Les problèmes liés à l’humidité excessive

  • Détérioration du bâti : Un taux d’humidité trop élevé peut altérer la structure même de votre habitation, notamment au niveau des murs et des sols. Ces éléments peuvent alors se fragiliser, se déformer ou, dans le pire des cas, s’effondrer.
  • Apparition de moisissures : Les environnements humides sont propices à la prolifération de champignons microscopiques appelés moisissures. Celles-ci sont non seulement inesthétiques, mais elles peuvent également causer des allergies et aggraver des problèmes respiratoires, tels que l’asthme.
  • Perturbation des appareils électriques : Une humidité accrue peut provoquer des dysfonctionnements de vos équipements électriques, tels que les compteurs Linky. Il est alors nécessaire de les réinitialiser en appuyant 10 secondes sur le bouton concerné.

Les risques liés à un taux d’humidité trop bas

  • Sécheresse de l’air : Un air trop sec peut provoquer des irritations des yeux, de la peau et des voies respiratoires.
  • Problèmes de condensation : Lorsque l’air chaud rencontre une surface froide, il se refroidit et libère de l’humidité sous forme de condensation. Cela peut entraîner la dégradation du matériau ou même favoriser l’apparition de moisissures.

Mesures pour maintenir une bonne humidité chez vous

Pour prendre soin de votre bien-être et éviter les problèmes décrits ci-dessus, il est recommandé de suivre quelques conseils afin de contrôler le niveau d’humidité dans votre habitation :

  • Aérer régulièrement : Ouvrez vos fenêtres chaque jour au moins 15 minutes pour renouveler l’air ambiant et évacuer l’excès d’humidité. Dans certaines pièces où l’activité humaine génère beaucoup d’humidité, comme la cuisine ou la salle de bain, l’utilisation d’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) peut être nécessaire.
  • Chauffer de manière constante et uniforme : Un logement bien chauffé favorise l’évaporation de l’humidité ambiante. Cela permet de maintenir un niveau d’humidité adéquat et réduit les risques de condensation sur les parois froides.
  • Utiliser des déshumidificateurs ou humidificateurs : Ces appareils peuvent vous aider à gérer l’humidité selon les besoins de votre logement. Vous pouvez également utiliser des plantes d’intérieur qui absorbent ou rejettent de l’humidité pour réguler naturellement le taux d’humidité dans l’air ambiant.

En somme, la surveillance du taux d’humidité chez vous est essentielle pour préserver votre santé et la qualité de votre environnement. N’oubliez pas que ces problèmes peuvent indiquer des causes plus profondes, comme une mauvaise isolation, un problème électrique ou encore des infiltrations d’eau. Par conséquent, il est prudent de consulter un professionnel pour un diagnostic complet si vous remarquez des signes inhabituels d’humidité.

ParMarie Davin

Marie Davin est une passionnée d'aménagement d'intérieur, d'optimisation d'espace, de travaux de rénovation et d’amélioration de l’habitat. Elle vous partage ses astuces d'entretien, de bricolage et de rénovation.