logo univers maison

Vous cherchez à purifier et réguler l’humidité dans votre intérieur ? Découvrez notre sélection de 10 plantes d’intérieur capables d’absorber l’excès d’humidité et de dépolluer votre environnement.

Chlorophytum comosum, la plante araignée idéale pour équilibrer l’humidité

Chlorophytum comosum

Originaire d’Afrique du Sud, le Chlorophytum comosum est très facile à entretenir et possède des propriétés absorbant l’humidité et purifiant l’air. Placez cette plante dans un endroit semi-ombragé et arrosez-la une fois par semaine au printemps et en automne puis espacer les arrosages en hiver.

Nephrolepis exaltata, la fougère de Boston purificatrice

Nephrolepis exaltata

Réputée pour ses vertus dépolluantes et régulatrices d’humidité, la fougère de Boston est une plante d’intérieur idéale pour les salles de bains ou les cuisines. Originaire des régions tropicales et subtropicales, elle nécessite peu d’entretien, mais apprécie un environnement humide.

Spathiphyllum, le lys de la paix aux multiples atouts

Spathiphyllum

Apprécié pour sa capacité à purifier l’air ambiant et résistant même à l’ombre, le Spathiphyllum est une plante d’intérieur facile à entretenir. Originaire des régions tropicales d’Amérique du Sud, il se plaît dans un environnement chaud et humide. Pour maintenir une humidité adaptée en hiver, pensez à poser le pot sur un lit de billes d’argile arrosées.

Lire aussi :  Vos animaux sont-ils en sécurité chez vous ? Attention à ces plantes d'intérieur qui sont mortelles pour eux !

Les orchidées, des alliées pour réguler l’humidité ambiante

orchidée

Pour ajuster les niveaux d’humidité d’une pièce, les orchidées sont remarquables. Parmi leurs nombreuses espèces, préférez la Phalaenopsis qui s’épanouit bien en intérieur. Pour réhydrater ses racines, plongez le pot dans un récipient rempli d’eau de pluie.

Tillandsia, la fille de l’air étonnante

Tillandsia

Originaire des forêts tropicales, cette plante aux feuilles charnues sans véritable système racinaire s’alimente directement grâce à l’humidité ambiante. Elle peut être suspendue à une hauteur ou placée dans un terrarium approprié avec un substrat pour orchidées.

Sparmannia africana, le tilleul d’appartement absorbant

Sparmannia africana

Cette plante au grand feuillage velouté nécessite un environnement humide pour prospérer et absorber l’excès d’humidité. Plus adaptée aux grandes pièces, la Sparmannia africana est également facile à entretenir.

Calathea, une décoration originale et régulatrice d’humidité

Calathea

Avec son feuillage très décoratif, le Calathea, originaire d’Amérique du Sud, sert aussi bien de plante d’intérieur ornementale que de régulateur d’humidité. Veillez à lui fournir un environnement possédant un taux d’humidité supérieur à 60 % pour qu’il puisse absorber l’eau dont il a besoin.

Sansevieria trifasciata, la langue de belle-mère purifiante

Sansevieria trifasciata

Connu pour ses propriétés assainissantes et absorbantes d’humidité, cette plante robuste nécessite peu d’entretien et se contente d’un arrosage par mois en hiver.

Nepenthes, des plantes carnivores appréciant les atmosphères humides

nepenthes

Natives d’Asie du Sud-Est, ces fortes amatrices d’humidité sont parfaites pour équilibrer le taux d’humidité dans les salles de bains ou autres pièces chaudes et humides. La présence d’eau dans leurs urnes génère une humidité supplémentaire qui bénéficiera également à l’environnement qui les entoure.

Lire aussi :  Transformez votre maison avec une toiture végétale : Découvrez ses avantages et comment l'installer

En somme, que vous souhaitiez réguler l’humidité dans une salle de bains, une cuisine ou toute autre pièce de votre domicile, cette sélection de 10 plantes d’intérieur vous offre de nombreuses possibilités pour assainir et embellir votre espace.

Marie Davin est une passionnée d'aménagement d'intérieur, d'optimisation d'espace, de travaux de rénovation et d’amélioration de l’habitat. Elle vous partage ses astuces d'entretien, de bricolage et de rénovation.