logo univers maison

L’été arrive et avec lui, les plaisirs de se baigner dans une piscine rafraîchissante. Mais rien ne gâche plus l’expérience que de découvrir des algues envahissant votre bassin. Ces micro-organismes peuvent rapidement transformer une eau cristalline en un marécage flottant. En suivant quelques conseils pratiques, il est possible de contrôler leur apparition et de profiter sereinement de l’eau toute la saison.

Comprendre les causes de la prolifération des algues

Les algues ont besoin de lumière solaire et de nutriments pour croître. Les principaux nutriments comprennent le phosphate et le nitrate qui sont souvent introduits dans l’eau par des débris organiques comme les feuilles et les herbes, ainsi que par l’utilisation excessive de produits chimiques. Pour empêcher cette prolifération, il est crucial de réduire la quantité de nutriments disponibles dans votre piscine.

eviter algues piscine

La lumière du soleil favorise également la croissance des algues. Utiliser une bâche pour recouvrir la piscine lorsqu’elle n’est pas utilisée peut diminuer l’exposition à la lumière solaire et donc limiter la photosynthèse nécessaire aux algues.

Une autre solution consiste à planter des arbres ou installer des pare-soleil autour de la piscine pour offrir de l’ombre.

Traitements chimiques efficaces

  • Les algicides sont spécialement conçus pour tuer les algues et prévenir leur retour. Ils se présentent sous différentes formes : liquide, granulés ou tablettes. Choisissez un traitement permanent qui dure plusieurs semaines pour maintenir une protection continue. Suivez les instructions du fabricant pour une application sécurisée et efficace.
  • Le chlore est un agent désinfectant puissant qui aide à maintenir l’eau exempte de germes et d’algues. Assurez-vous que les niveaux de chlore libre dans l’eau restent constants, entre 1 et 3 ppm (parties par million). Utiliser des pastilles de chlore dans un distributeur flottant permet de conserver ces niveaux stables.
Lire aussi :  Les astuces pour optimiser le rangement de vos nappes et serviettes pour gagner de la place

Entretien régulier

Un bon entretien des équipements mécaniques est essentiel pour garder une eau saine.

Nettoyez le filtre de la piscine au moins une fois par semaine pendant les périodes de forte utilisation pour éliminer les débris et les contaminants. Un filtre propre optimise le flux d’eau et améliore son recyclage, réduisant ainsi les conditions permettant aux algues de prospérer.

L’utilisation d’une épuisette pour retirer les feuilles, les insectes et autres débris du bassin doit faire partie de votre routine quotidienne de maintenance. Cela empêche ces matières organiques de se décomposer et de libérer des nutriments dans l’eau, ce qui pourrait promouvoir le développement des algues.

Optimisation du pH et de l’alcalinité de l’eau

  • Contrôler fréquemment le pH de l’eau est indispensable. Le pH idéal se situe entre 7,2 et 7,6. Utilisez des kits de test ou des bandelettes pour vérifier régulièrement et ajustez si nécessaire avec des produits spécifiques. Un équilibre incorrect peut non seulement irriter les nageurs, mais aussi favoriser la croissance des algues.
  • L’alcalinité totale devrait être maintenue entre 80 et 150 ppm. Cette mesure contribue à stabiliser le pH et minimise les fluctuations brusques. Pour ajuster cette valeur, il convient d’utiliser des augmentateurs ou des réducteurs d’alcalinité, disponibles dans les magasins spécialisés.

verifier ph piscine

Entretien préventif

Profiter d’une piscine propre demande une circulation d’eau adéquate. Un cycle de filtration optimal devrait passer entre 8 et 12 heures par jour durant les mois chauds. Plus l’eau est en mouvement, moins les algues auront l’opportunité de s’établir et de se reproduire.

  • Programmer les cycles de filtration selon les besoins saisonniers.
  • Intégrer des jets supplémentaires pour améliorer la circulation dans les zones stagnantes.
  • Réviser régulièrement les pompes et les filtres pour garantir leur bon fonctionnement.
Lire aussi :  Préservez l'authenticité de votre maison ancienne : 4 astuces pour une rénovation réussie

Un traitement de choc, ou super-chloration, consiste à ajouter une quantité importante de chlore pour éliminer bactéries, débris organiques et traces latentes d’algues. Effectué généralement toutes les deux semaines, ce processus revitalise l’efficacité du chlore standard et assure un nettoyage profond périodique.

Marie Davin est une passionnée d'aménagement d'intérieur, d'optimisation d'espace, de travaux de rénovation et d’amélioration de l’habitat. Elle vous partage ses astuces d'entretien, de bricolage et de rénovation.

Comments are closed.