logo univers maison

Les allergies au pollen sont un calvaire pour de nombreuses personnes dès l’arrivée du printemps. Pourtant, il est possible de réduire les risques d’allergies en aménageant intelligemment son jardin. Dans cet article, nous vous présentons 4 plantes à éviter si vous êtes sensible au pollen et souhaiter passer du bon temps dans votre jardin sans subir ces désagréments.

1. L’armoise (Artemisia vulgaris)

L’armoise est une plante vivace qui peut atteindre jusqu’à 2 mètres de hauteur et fleurit principalement de juillet à septembre. Malgré son statut de “mauvaise herbe”, elle est souvent utilisée pour ses propriétés médicinales.

Cependant, son pollen est très allergisant et peut provoquer des symptômes tels que des éternuements, un écoulement nasal ou encore une irritation de la gorge. Il est donc préférable de ne pas en planter dans votre jardin si vous êtes allergique au pollen.

2. Le mimosa (Acacia dealbata)

Originaire d’Australie, le mimosa est connu pour sa belle floraison jaune et parfumée en hiver. Il est également considéré comme une espèce invasive dans certaines régions françaises, ce qui signifie qu’il peut causer des problèmes écologiques lorsqu’il se propage hors de contrôle.

De plus, son pollen est très allergisant pour certaines personnes, provoquant des réactions allergiques similaires à celles de l’armoise. Là encore, il vaut mieux éviter cette plante si vous êtes sensible au pollen.

3. Les herbes de la pampa (Cortaderia selloana)

Ces hautes graminées originaire d’Amérique du Sud sont particulièrement appréciées pour leur aspect ornemental et leur résistance aux intempéries. Cependant, elles ont aussi un côté sombre : elles produisent une grande quantité de pollen allergisant. De plus, elles sont considérées comme envahissantes et peuvent poser des problèmes écologiques. Ainsi, pensez à choisir d’autres graminées moins allergènes pour votre jardin, comme les fétuques ou les panicules.

Lire aussi :  Jardin : Pourquoi il ne faut surtout pas tondre sa pelouse en mai ?

4. Le bouleau (Betula spp.)

Le bouleau est un bel arbre, souvent planté pour son écorce décorative et ses jeunes feuilles tendres au printemps. Cependant, il fait partie des arbres dont le pollen est le plus allergisant. En effet, en France, un grand nombre de cas d’allergies au pollen sont dus au bouleau.

Si vous souhaitez planter un arbre dans votre jardin, mieux vaut opter pour des espèces moins allergènes, telles que les fruitiers à pépins (par exemple, poirier ou pommier).

Comment aménager son jardin pour limiter les allergies ?

  • Pariez sur les plantes moins allergènes : Pour composer un jardin hypoallergénique, privilégiez les plantes à fleurs peu productrices de pollen en suspension, comme les hortensias et azalées.
  • Créez des zones tampon entre les espaces verts et la maison : Placez les plantes potentiellement allergisantes loin des zones où vous passez le plus de temps et des ouvertures de votre habitation.
  • Entretenez régulièrement votre jardin : Taillez vos haies, tondez votre pelouse et désherbez vos parterres pour limiter la prolifération des herbes à pollen.

En évitant d’introduire ces 4 plantes dans votre jardin et en suivant ces quelques conseils d’aménagement, vous passerez sans aucun doute un été beaucoup plus agréable. Ainsi, vous profiterez pleinement de votre extérieur sans être gêné par les allergies au pollen. Alors n’attendez plus, adaptez dès maintenant l’aménagement de votre espace vert selon vos sensibilités aux pollens !

Caroline Lopez est une experte en décoration d’intérieur et en aménagement, passionnée par la création d’espaces harmonieux et fonctionnels. Avec des années d’expérience dans le domaine, elle partage ses connaissances et ses idées pour vous aider à transformer votre maison en un cocon apaisant.